Courrier d’information n°2 – janvier 2017

Chère compatriote, cher compatriote,

Le 4 juin prochain, les Français d’Allemagne, d’Autriche, d’Europe centrale, orientale et balkanique éliront leur député.

Élu de la Nation, votre futur député devra défendre vos intérêts et participer activement à l’alternance. Le redressement de notre pays, la restauration de son autorité sur le plan intérieur et sur les scènes européenne et internationale, le rééquilibrage du couple franco-allemand, le retour à une discipline budgétaire responsable centrée sur le désendettement, l’avenir incertain de la construction européenne nécessiteront une majorité forte à l’Assemblée nationale.

Les sujets de préoccupation ne manquent pas par ailleurs pour les Français de l’étranger après 5 ans de gouvernement socialiste : augmentation de la fiscalité avec l’instauration de la CSG-CRDS, diminution de la présence consulaire, baisse des crédits consacrés à l’enseignement français à l’étranger …

Depuis plus de 2 ans, je suis venu à votre rencontre dans la 7ème circonscription des Français de l’étranger où j’ai vécu près de 20 ans (8 ans en Allemagne, 6 ans en Hongrie, 2 ans et demi en Autriche et 2 ans et demi en Roumanie).

Fort de nos échanges, j’ai décidé de me présenter à l’élection législative avec le soutien du parti «Les Républicains».

Le 4 juin, je sais pouvoir compter sur votre soutien pour me désigner en tant que député de la 7ème circonscription des Français de l’étranger à l’Assemblée nationale.

Je vous prie d’agréer, Chère compatriote, Cher compatriote, l’expression de mes sentiments cordiaux. Philippe Gustin

La lettre en PDF sur ce lien