« Young people and European engagement »

Discours d’ouverture de la conférence « Young people and european engagement  » le 17 mai 2015 à Bucarest.

C’est un plaisir pour moi d’ouvrir cette conférence consacrée aux jeunes et à la politique. Je dirige depuis un peu plus d’un mois le cabinet du plus jeune président d’un conseil départemental. Il vient d’être élu à l’âge de 28 ans. Je vis donc au quotidien le dynamisme de l’engagement d’un jeune élu. Cet engagement de la jeunesse dans la vie politique, dans la vie de la cité, est sans nul doute la meilleure réponse qui puisse être apportée au pessimisme généralisé et à l’individualisme à outrance de nos sociétés occidentales.

Il me semble en effet plus que jamais nécessaire de s’engager aujourd’hui pour défendre des valeurs qui, on l’a bien vu début janvier en France, sont aujourd’hui menacées. A force de vivre depuis plusieurs décennies dans des pays démocratiques, en paix, on en arrive à oublier que cette liberté a été acquise par nos parents au fil des ans, à la force des poignets et au prix du sang. Nos amis roumains le savent mieux que nous, eux dont la révolution s’est déroulée il y a 25 ans, le temps d’une génération à peine.

Rien n’est donc jamais acquis définitivement. Des valeurs comme celles énoncées dans la déclaration des droits de l’homme sont loin d’avoir le caractère universel. Il y a plus de monde sur terre qui réfutent ces valeurs que de gens qui y adhèrent. Votre devoir à vous, jeunes Européens, engagés en politique est avant tout de tout faire pour perpétuer ces valeurs qui ont fondé petit à petit notre idéal démocratique. Votre devoir est d’exercer une vigilance de tous les instants pour que le communautarisme, le terrorisme ne viennent pas balayer dans la violence ce que vos pères ont construit laborieusement au fil du temps. Votre devoir aussi, est de faire prospérer ces valeurs et de convaincre ceux qui ne le sont pas du bien-fondé de votre engagement. Votre devoir enfin est d’améliorer ces concepts pour qu’ils s’adaptent aux évolutions de nos sociétés et résistent à l’outrage du temps.

Je suis persuadé que ce sont ces idéaux qui guideront vos réflexions aujourd’hui. Je vous souhaite à toutes et à tous une fructueuse journée d’échanges.